lundi, 12 juin 2017

De l'importance de la loi et de son application (je rigole)

Pour bien des gens, la seule vraie liberté est celle qui consiste à taper sur autrui (ou voler autrui) sans craindre les moindres représailles. Heureusement, cela ne se passe pas toujours ainsi. Mais de plus en plus de fumiers se croient tout permis, et la réaction de nos tribunaux ne peut que les encourager. Dehors, c'est la jungle. Du moins pour les petites gens.

18:52 |  Imprimer

samedi, 10 juin 2017

Macron le nécromaniaque

Crapulerie de Macron à Oradour. Des Oradour, les Allemands, les Italiens et les Espagnols en ont subi des dizaines, des centaines, commis par les troupes françaises au fil des siècles. Cette monopolisation de la "douleur" est un crachat envers ces victimes sciemment oubliées. C'est aussi un crachat envers l'Europe. Macron exploite Oradour la veille des élections législatives pour ramasser plus de voix. Abject! 

12:34 |  Imprimer

jeudi, 08 juin 2017

Mayeur toujours, payeur jamais

Yvan Mayeur, le bourgmestre de Bruxelles, palpait, entre autres, 1400 EUR par mois pour siéger au conseil d'administration du SAMU social, c.-à-d. une asbl qui s'occupe des plus pauvres parmi les pauvres. Peut-être même qu'il se faisait rembourser des restos de luxe par l'asbl. Ces gens là, ça n'a pas de scrupules. Qu'ils soient nazicrates, cococrates, démocrates, macronates ou socialocrates, ils sont aisés à reconnaître, car ils clament à longueur de journée à quel point ils "aiment le peuple", tout comme le proclamait si magnifiquement Michel Serrault devant un miroir dans "La gueule de l'autre". Ces loustics, on les trouve dans tout régime. On reconnaît la valeur d'un peuple à sa façon de se débarrasser de tels chancres sociaux.

13:58 |  Imprimer