samedi, 14 avril 2018

It is Assad moment

Enfin un avertissement sérieux à Assad! Il est temps que la Syrie rejoigne le camp du monde civilisé et tue ses adversaires à coups de napalm, de munitions à uranium appauvri, de bombes à fragmentation ou, sommet de l'humanitude: en leur coupant la gorge. Ce sont-là des méthodes approuvées par le monde de la lumière, face aux ténèbres damasso-moscovites.

07:17 |  Imprimer

mercredi, 11 avril 2018

Ma femme et moi atteints de couleuvrose chronique. Le chirurgien refuse d'opérer. Selon lui, retirer toutes les couleuvres avalées pourrait être mortel...

Ma femme et moi, les grandes causes, nous les évitons. Par contre, nous aimons les petites causes. Ainsi, nous ne manifestons pas contre l'énergie nucléaire où contre le diesel tueur. Nous nous contentons de ne pas jeter d'ordures sur la voie publique, nous évitons de faire nos besoins naturels dans des lieux autres que ceux prévus par la bienséance, et nous ne déménageons pas à chaque nouveau chantier dans notre quartier bruxellois, car nous avons compris depuis des lustres que la brique que chaque Belge est censé avoir dans le ventre, est en fait un condensé d'amiante, de poudre de béton et d'autres poisons modernes, que nous sommes censés avaler, comme tant d'autres couleuvres. 

18:17 |  Imprimer

Nos souvenirs, c'est le musée de Mme Tussaud

Quand j'étais un petit garçon, les vieux, pour moi, étaient toujours vieux, l'avaient toujours été, et l'étaient pour toujours. De même, quand on a tenu un bébé dans ses bras, l'être concerné reste à jamais un bébé pour nous, même si nous le voyons fripé de partout. L'intelligence humaine nie le vieillissement. Nous photographions les gens, et nous les enfermons dans un album immuable. C'est probablement pourquoi on dit que c'est la première impression qui compte. 

18:04 |  Imprimer