samedi, 10 février 2018

Touche pas à ma caste !

Lu dans la presse belge ce matin: les policiers russes n’auront plus le droit d’arrêter les juges ayant commis des infractions routières, même en cas de conduite en état d’ébriété, selon un amendement au code de la route entré en vigueur vendredi. Le nouveau code de la route interdit à la police de retirer aux juges leur permis de conduire, de les soumettre à des contrôles d’alcoolémie et même de dresser un procès-verbal en cas d’infraction routière...

Au moins, chez les Russes, c'est officiel. Chez nous, combien de juges alcooliques jugés après des accidents de la route? Encore dernièrement, la présidente de la cour d'appel de Bruxelles, complètement bourrée, a inventé une agression contre elle, ignorant qu'elle était dans le champ de caméras de surveillance. Croyez-vous qu'il y ait eu la moindre poursuite? Ici, on se couche devant les puissants sans avoir besoin de textes de loi correspondants. En Russie, au moins, les policiers ont l'excuse de devoir s'en tenir à loi...

 

09:20 |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.