jeudi, 01 février 2018

Les mouffetis de Brussélabad

Pour ne pas avoir à avouer sa volonté de transformer l'Europe en dictature, Bruxelles a décidé de jouer la carte de l'islam. Avec le taux de naissance lié à cette religion, les musulmans natifs et importés seront majoritaires en Europe dans 25 ans. Dans certains quartiers de Berlin, 100% des enfants des écoles sont déjà musulmans. On présentera alors les nouvelles mesures comme étant la volonté d'Allah. C'est ainsi que cela se passe en Iran ou ailleurs. Les anciens peuples, devenus minoritaires, n'auront plus voix au chapitre en vertu du principe démocratique, et ne pourront pas compter que l'on fasse preuve à leur égard de cet amour (prescrit) pour les minorités qui les aura menés à leur perte. Par ailleurs, les élites européennes ont hâte de se conférer une légitimité religieuse, car ceux qu'Allah a choisi pour diriger un pays ne sauraient être démis par le peuple. L'histoire balaie les bons, les gentils et les faibles. L'histoire récompense les rusés, les salauds et les monstres.

18:30 |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.