dimanche, 12 novembre 2017

La Belgique, une mare à cash

Cette nuit, au centre de Bruxelles, de braves familles marocaines fêtant la victoire de l'équipe de foot du Maroc, ont été la cible d'atrocités policières. La soldatesque raciste leur a ainsi interdit l'accès à certaines rues, et a osé répondre avec une lance à eau suite à des jets de pierre et de bouteilles, qui n'étaient pourtant que des signes de liesse. Pour noyer leur immense chagrin, les victimes de l'Etat policier ont démoli le mobilier urbain, démoli les chalets des Plaisirs d'Hiver, incendié des voitures, brisé des vitrines de magasins, et pillé plusieurs commerces. Nombre de paisibles meurtris arrêtés: zéro. On comprend qu'ils viennent chez nous. Au Maroc, la police a une autre approche. C'est probablement pour cela que de plus en plus de gens de chez nous partent vivre au Maroc, ou y passent leurs vacances. Mettez le roi du Maroc au milieu de cette émeute Place de la Bourse, le gars sort son sabre et fonce dans le tas. Mettez-y le roi des Belges: il se cachera derrière sa femme et ses enfants. 

07:47 |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.