mercredi, 01 novembre 2017

Pas touche, cocotte !

En voilà une qui se souvient qu'il y a trente ans, Dustin Hoffman lui aurait mis la main aux fesses et dit quelques mots graveleux durant le tournage d'un film, alors qu'elle avait 17 ans. Pas touche, cocotte! Parce qu'on peut aussi inverser les boulets. Quand je vois comment certaines filles/femmes s'habillent en public, j'appelle cela aussi de l'harcèlement sexuel. Des jeans ultra-moulés. Des t-shirt à fleur de têton. Des démarches déhanchées. Des seins gonflés à coups de coussins en plastique ou de wonderbra. Elles font ça pourquoi? Pour nous harceler? Pour nous inviter? A quoi? Et quand tu cèdes, quand tu lâches un compliment mal tourné ou que ta main effleure le sein ou la fesse si prodigieusement mis en valeur par la mousmée, tu deviens une ordure, un fumier, un Swinestine? Quand on promène une allumette dans une forêt, il a risque de feu. Je ne réclame pas la bourre-cas pour toutes, mais un peu plus de décence ne ferait du mal à personne. Tout le monde n'a pas la force mentale de se retenir. Montrer son cul n'est pas un symbole de libération. Ce serait plutôt le contraire.

23:00 |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.