mercredi, 27 septembre 2017

Halte allahviolence !

Quand certains migrants musulmans ou chariatistes établis violent dans nos contrées, ils choisissent dans 99,9% des cas des femmes "d'apparence non musulmane". Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est parce qu'ils n'ont "pas le choix", car dans nos riantes contrées, quand je sors en ville, je vois plus de foulardisées que de chevelures au vent! Il y a donc là un fait avéré de racisme. Or, dans les Tribunaux, lorsqu'un méfait est accompagné de racisme, l'addition est bien plus lourde pour le criminel. Bizarrement, dans les procès pour viol, jamais un musulman ne s'est vu reproché l'aspect raciste de son crime. Si je comprends bien, lorsque les blancs violaient des femmes noires en Afrique, à l'époque coloniale, ce n'était donc pas non plus un fait raciste... 

08:46 |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.