jeudi, 21 septembre 2017

Il n'y a que mailles qui m'aillent (parole de président)

"Nous ne pouvons plus autoriser les malfaiteurs de Wall Street à passer entre les mailles des filets réglementaires"... Discours d'Obama en 2009.

En 2017, il va toucher 400.000 euros pour une seule conférence à Wall Street ! Depuis son départ de la Casa Blanca, il a déjà empoché ainsi plus de 20 millions d'euros, sur lesquels il ne paiera pas d'impôts, car il fait régulièrement, devant la presse intergalactique réunie, des dons à des pieuvres de bienfaisance, dons qu'il peut évidemment déduire de ses impôts... 

 

07:51 |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.