jeudi, 08 juin 2017

Mayeur toujours, payeur jamais

Yvan Mayeur, le bourgmestre de Bruxelles, palpait, entre autres, 1400 EUR par mois pour siéger au conseil d'administration du SAMU social, c.-à-d. une asbl qui s'occupe des plus pauvres parmi les pauvres. Peut-être même qu'il se faisait rembourser des restos de luxe par l'asbl. Ces gens là, ça n'a pas de scrupules. Qu'ils soient nazicrates, cococrates, démocrates, macronates ou socialocrates, ils sont aisés à reconnaître, car ils clament à longueur de journée à quel point ils "aiment le peuple", tout comme le proclamait si magnifiquement Michel Serrault devant un miroir dans "La gueule de l'autre". Ces loustics, on les trouve dans tout régime. On reconnaît la valeur d'un peuple à sa façon de se débarrasser de tels chancres sociaux.

13:58 |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.