samedi, 03 juin 2017

Ils sont - comment dire - pénétrants... (dans le sens allemand du mot)

J'apprends que le futur premier ministre irlandais est homosexuel. Comme c'est étrange. Partout j'entends que les homosexuels sont pourchassés, maltraités et considérés comme des parias. En même temps, je vois que de plus en plus de chefs d'Etat ou de grands pontes de partis sont homosexuels (Merkel, elle, semble plutôt holosexuelle). Il faut croire que c'est une habitude pour les minorités qui nous gouvernent de hurler au loup à longueur de journée. Cela permet de se poser en victime tout en enfumant le populo. Quand un hétéro gagne une élection, personne ne souligne ses préférences jaculatoires. Et s'il osait le faire lui-même, les médias se jetteraient sur lui avec une délectation féroce. 

12:57 |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.