lundi, 30 janvier 2017

Le grand sachem pue de la gueule

Les Indiens d'Amérique du Nord ont-ils exterminé les peuples qui vivaient là-bas avant leur arrivée ? Sont-ils uniquement des victimes des Blancos ou bien ont-ils aussi du sang sur les plumes ? Bizarrement, une loi US impose que tout reste humain ancien soit immédiatement remis à la communauté des Totémiques. Toute analyse scientifique préalable des restes est strictement interdite. Cette loi est intervenue alors que différentes découvertes d'ossements ont permis de conclure à une civilisation pré-indienne en Amérique du Nord. Ces gens, ils ont disparu comment ? Congés payés ou tomahawk ? Moralité: les victimes professionnelles n'aiment pas la science.

12:17 |  Imprimer

Depuis des décennies, les Israéliens et les porteurs de passeport avec visa israélien sont interdits dans la plupart des pays arabes. De cela, la mignonnette canadienne Trou d'O n'en a cure !

Depuis des décennies, il est impossible d'entrer dans la plupart des pays musulmans si vous êtes Israélien ou si votre passeport comporte un visa israélien. Alors la mesure de Trump, prévue pour durer 3 mois, fait figure de plaisanterie à côté. Les musulmans gueulent fort quand ils sont blessés. Mais quand c'est eux qui blessent, la communauté fait le dos rond et attend que ça se tasse. Ils refusent de faire le ménage au sein de leur communauté. On peut donc éventualiser (chouette verbe) qu'ils approuvent en loucedé certains actes.

12:05 |  Imprimer

Panpan intraconfessionnel sanglant au Québec

L'attentat soi-disant "anti-islamique" au Québec a été commis par des musulmans radicaux. Mise à jour à 14h00: L'un des tueurs serait "d'origine arabe" et l'autre "d'origine québecoise". Parce qu'il y a une ethnie québecoise?  Il y a un tas d'Arabes nés au Québec et parlant avec l'accent québecois. Il y a aussi des Blancos musulmans. C'est très allahmode. Mise à jour à 20h50. Maintenant, la police canadienne n'a plus qu'un seul coupable, un blanc canadien raciste, qui dit aimer Marine Le Pen et Donald Trump. Dommage, le Canada n'a plus la peine de mort. Il faut donc, comme toujours, se méfier des premières nouvelles et des conclusions hâtives. 

10:38 |  Imprimer